Soutenance de Nathan Sylvestre

4 avril 2024

Nathan Sylvestre soutient sa thèse de doctorat en Mécanique Numérique et Matériaux le 4 avril 2024.

Effets de recyclages mécaniques multiples sur la soufflabilité du PET

soutenance de thèse de Nathan Sylvestre

Nathan Sylvestre a réalisé sa thèse sous la direction de Jean-Luc Bouvard et de Christelle Combeaud. Il soutient sa thèse de doctorat en spécialité doctorale “Mécanique Numérique et Matériaux” le 4 avril 2024 devant le jury suivant :

  • Mme Anne-Sophie CARO, IMT Mines Alès, Rapporteur
  • M. Grégory STOCLET, Université de Lille, Rapporteur
  • M. Marc PONCOT, Ecole des Mines de Nancy, Examinateur
  • M. Yann MARCO, ENSTA Bretagne, Examinateur
  • M. Jean-Luc BOUVARD, Mines Paris – PSL – Cemef, Examinateur
  • Mme Christelle COMBEAUD, Mines Paris – PSL – Cemef, Examinateur

Résumé :

La fabrication de bouteilles plastiques en PET recyclé (RPET) s’inscrit dans une démarche de réduction des déchets et de préservation des ressources fossiles. Dans la pratique, les fabricants constatent des taux de rebuts supérieurs lors de la mise en forme par soufflage-étirage des bouteilles RPET : blanchiment lié à une cristallisation thermique ou à un sur-étirage, tenue mécanique insatisfaisante ou, dans les cas les plus extrêmes, explosion de la bouteille lors du soufflage. Dans ce contexte, ce travail de thèse vise à mieux comprendre les variations de comportement induites par le recyclage mécanique. A cette fin, un PET vierge et différents grades recyclés mécaniquement ont été caractérisés en conditions statiques et dynamiques. En statique, des analyses DSC ont révélé une plus grande tendance des RPET à la cristallisation thermique. En dynamique, lors d’essais de traction et de soufflage-étirage libre (sans le moule), les RPET présentent une plus faible limite d’étirabilité liée à un durcissement structural pour un taux d’étirage inférieur. Sur une ligne de soufflage industrielle, la consigne de température de la préforme doit être supérieure pour les RPET, afin d’augmenter leur limite d’étirabilité au même niveau que le PET vierge et ainsi obtenir des bouteilles équivalentes. Cependant, un chauffage trop important entraîne la cristallisation thermique de la préforme et son opacification. Les paramètres de soufflage-étirage des RPET doivent donc être ajustés finement, en prenant en compte leur comportement singulier par rapport au PET vierge, afin d’obtenir une bouteille conforme au cahier des charges.

Soufflage-étirage libre (sans le moule) d’une préforme en PET recyclé, et du champs de déformation transverse déterminé par corrélation d’images

 

Mots-clés : PET, recyclage mécanique, étirage uni-axial, soufflage-étirage libre, équivalence temps-température, cristallisation

 

Découvrir les autres actualités liées

Soutenance de thèse de Daniel Irmer
Effet de la pré-déformation sur la précipitation dans des alliages à base d’aluminium La thèse de Daniel Irmer s'inscrit dans un projet entre le Centre des Matériaux et l'équipe MSR du CEMEF. […]
Prix de la meilleur communication orale à Sacha Perocheau
Sacha Pérocheau Arnaud est le récipiendaire du Prix de la meilleure communication orale de la conférence internationale "Polymers2024" qui s'est tenue à Athènes du 28 au 31 mai 2024. Sacha […]
Soutenance de thèse de Dylan Habans
Contribution à la conception de panneaux photovoltaïques tout-polymère et à l’amélioration de leur durabilité thermomécanique Dylan Habans a effectué sa thèse sous la direction de Jean-Luc […]
Marc Bernacki médaille Portevin SF2M
Nous sommes très fiers et heureux de cette nouvelle distinction qui récompense les travaux d’un chercheur totalement investi dans ses missions et passionné par son domaine […]
"Contribution à la modélisation des procédés de mise en forme par solidification – Application au soudage et à la fabrication additive" Gildas Guillemot soutient son Habilitation à Diriger les […]
Pauline Hahn reçoit le prix Esaform de la meilleure communication
Toutes nos félicitations à Pauline Hahn pour cette belle reconnaissance […]